PROINOX CHR
Le blog ProInox CHR

Vous vous demandez si les activités de petites et grandes restaurations partagent les mêmes règles de sécurité ? Sachez que les règles sont les mêmes pour tous les établissements ouverts au public.

 

Petite ou grande restauration : quelle différence ?

 

La petite restauration propose de la vente au comptoir d’aliments et de boissons présentés dans des conditionnements jetables, que l’on peut consommer sur place ou emporter. Ces aliments et boissons peuvent également être proposés en livraison immédiate par véhicule motorisé ou non, en magasin ou sur éventaire et marché. La grande restauration sert quant à elle des repas à consommer exclusivement sur place contre rémunération.

 

Pour les petites restaurations, il n’est pas obligatoire de s’équiper de matériel professionnel mais il y a tout de même des règles à respecter :

 

Le matériel de restauration doit être aux normes techniques de sécurité (CE) : la durée de vie du matériel non professionnel est très souvent plus courte que celle du matériel professionnel.

 

Tous les plans de travail doivent être en inox de qualité alimentaire : les dessus des plans de travail sont tolérés en faïence. Les équipements en inox reviendront moins chers et nécessiteront moins d’entretien, ne se dégradant pas.

 

La cuisine doit être équipée d’un système d’extraction : au dessus des fourneaux, raccordé à un conduit d’extraction. (voir notre article la ventilation dans vos cuisines professionnelles)

 

Voici d’autres règles et normes à respecter pour la restauration :

 

Respect des règles d’hygiène et de salubrité dans le restaurant :
Que ce soit une création, une reprise ou une transformation de restaurant, l’exploitant doit effectuer avant l’ouverture de l’établissement une déclaration d’existence auprès des services vétérinaires de la Préfecture du lieu d’implantation. Art. R.233-4 du code rural et de la pêche maritime.

 

L’exploitant doit respecter les normes définies dans l’arrêté du 21 décembre 2009 relatif aux règles sanitaires applicables aux activités de commerce de détail, d’entreposage et de transport de produits d’origine animale et denrées alimentaires en contenant. De plus, l’arrêté du 9 mai 1995 modifié prévoit des dispositions visant à assurer l’hygiène corporelle et vestimentaire du personnel (vestiaires, penderies, lave-mains, cabinets d’aisance…)

 

Respect des normes de sécurité et d’accessibilité des locaux :
L’exploitant doit s’assurer que son établissement est conforme aux normes de sécurité et d’accessibilité. L’accès à l’établissement doit être conçut de façon à être accessible aux personnes à mobilité réduite. Le sol ne doit pas être glissant et ne doit avoir aucun obstacle à la roue d’un fauteuil. Concernant les équipements sanitaires, un WC doit être réservé pour les personnes à mobilité réduite.

 

Les normes de sécurité concernent notamment : les appareils de cuissons et de chauffage, l’éclairage ainsi que l’ensemble des installations électriques, les dispositifs de désenfumage et la configuration des locaux.

 

Les cuisines professionnelles et les matériels doivent être conformes aux normes en vigueur. L’agencement de la cuisine et les équipements doivent suivre la démarche HACCP.

 

 

Le HACCP est une méthode de travail qui permet d’identifier, d’évaluer et de maîtriser les dangers significatifs face aux risques de Toxi-Infections Alimentaires adaptables.

 

 

 

 

Les cuisines professionnelles sont amenées à séparer les zones « propres » et les zone « sales » et doivent prévoir un local de stockage de déchets.

 

Le marquage CE est le symbole visuel qui atteste que le produit est conforme aux exigences essentielles de sécurité d’une ou plusieurs directives dites « Nouvelle Approche » adoptées par l’Union européenne.

 

Pro Inox propose des produits qui respectent ces normes de sécurité (CE et HACCP).


Tags: , , , ,

Powered by Wordpress
Theme © 2005 - 2009 FrederikM.de
BlueMod is a modification of the blueblog_DE Theme by Oliver Wunder